AIRBNB défend le mariage pour tous

Until We All Belong


Depuis le hashtag #AirbnbWhileBlack en 2015 et la mauvaise image renvoyée par la marque, AirBnb s’est engagé dans de nombreuses batailles en faveur de la tolérance et de la diversité. Porte étendard des marques engagées contre la politique de Donald Trump lors du Super Bowl, la marque revient une nouvelle fois avec une politique de non-discrimination. Plus de la moitié des Australiens (y compris les responsables politiques) souhaitent que chacun d’entre eux puisse se marier avec la personne de son choix, pourtant, le mariage pour tous n’est toujours pas instauré… et ce n’est pas faute d’essayer puisqu’un référendum consultatif sur les unions entre personnes de même sexe a été à de nombreuses reprises abordé, avant d’être à chaque fois reporté. Très engagé sur le plan sociétal, Airbnb s’est à nouveau fait remarquer avec la campagne “Until We All Belong”. Opération dans laquelle, une bague à l’anneau incomplet symbolise le fait que l’acceptation de l’égalité et du mariage pour tous est loin d’être acquise, même dans un pays aussi ouvert que l’Australie. Grâce à une plateforme dédiée, Airbnb encourage tous les Australiens à participer à la réduction de cet écart sur laquelle il est possible pour tous de soutenir la cause en créant une photo destinée à l’un de ses proches ou tout simplement à un inconnu et à le partager sur les réseaux sociaux.

Airbnb offre également la possibilité d’acheter la bague sur-mesure et l’on peut constater qu’elle est d’ores et déjà en rupture de stock. La marque remplit ainsi sa mission et en élargit le champ d’expression : faire en sorte que chacun soit comme chez lui, n’importe où, et quel qu’il soit. Cette nouvelle campagne retranscrit les valeurs d’ouverture de la marque en espérant déclencher des conversations sur l’acceptation et l’égalité chez les Australiens. Ce changement souhaité pourrait entraîner une profonde différence pour le statut et la dignité de beaucoup.

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié