Airbnb s’engage avec la campagne #weaccept

Airbnb envoie un message de tolérance à Donald Trump

Chaque année le Super Bowl est le rendez-vous incontournables des marques cherchant à distiller un message publicitaire qui sera vu par des millions de personnes. L’édition de 2017 a donné lieu à un concert de prise de parole qui au-delà de l’aspect purement marketing a porté un message politique puissant. C’est le cas d’Airbnb, qui avec sa campagne #weaccept prône la tolérance envers toutes les origines et religions, un message de diversité et d’acceptation qui vient attaquer frontalement et sans concession le décret migratoire du président américain fraîchement élu Donald Trump. Brian Chesky, directeur général d’Airbnb, soucieux de joindre la parole aux actes a tweeté quelques instants après la diffusion du spot que la marque allait verser 4 millions de dollars sur quatre ans à l’IRC, une ONG qui aide les réfugiés dans le monde, ainsi qu’assurer un logement temporaire à plus de 100 000 réfugiés victimes de déplacements.

L’opération fait écho à la campagne #AirbnbWhileBlack, menée par la marque au cours de l’année 2016, après qu’une étudiante noire se soit vue refuser une réservation en raison de sa couleur de peau. Cette mauvaise expérience avait précipité la décision d’Airbnb de partir en guerre contre les comportements discriminants en lançant notamment une enquête auprès de ses utilisateurs afin de les prévenir avec des résultats publiés sur la plateforme.

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié