Audi détourne le cliché “Femme au volant, mort au tournant”

Les blagues autour des clichés sur la femme au volant n’amusent pas Audi, mais alors pas du tout. À travers une série de tweets provocateurs utilisant le hashtag #womendrivers, la célèbre marque automobile a souhaité prendre le contre-pied des nombreuses remarques sexistes et quotidiennes dans notre société.

Les femmes montrées du doigt… à tort !

Dictons, mèmes et autres blagues autour d’une présumée incompétence des femmes au volant sont courants et, a tord, de plus en plus banalisés. Au point que certaines femmes les utilisent elles-mêmes sous couvert d’auto dérision. Pourtant, selon le site de la sécurité routière, 92% des accidents mortels dû à l’alcool sont causés par des hommes, et 83% des individus condamnés pour homicide involontaire au volant sont des hommes. Ces chiffres sont là pour nous rappeler que ces clichés ne sont pas justifiés ; Mais ça, le bon sens aurait pu nous en convaincre !

#womendrivers, provoquer pour mieux interpeller

Pour transformer ce discours, jugé négatif et sexiste, et le tourner en faveur des femmes  la marque automobile Audi a décidé de publier une série de tweets humoristiques,  volontairement provocateurs et ridiculisant les conductrices, accompagnés du hashtag #womendrivers. Un lien accompagne chacun de ces tweets, menant vers une série d’articles à propos des “women drivers of change”, ces femmes leaders qui conduisent de grands projets, qui opèrent de grands changements. L’article du Huffington PostDriving Growth Through Women’s Economic Participation” est l’un d’entre eux. Loin du milieu automobile, le jeu de mot est fait sur “driver”, à double sens ici.

Ils incitent ensuite les internautes à faire de même afin d’initier un changement de mentalité. C’est courageux : le sexisme est un sujet délicat, l’humour sur internet est difficile à “capter” et les internautes sont généralement rapidement tentés de faire de la provocation. Cela ne semble pas avoir effrayé la marque qui s’est lancée dans l’aventure début mai.

Femmes au volant, point.

Au travers de cette campagne virale, la marque montre sa volonté de faire changer les mentalités sur la conduite de manière générale. Ses consommateurs, ou non, pourront y voir une prise de position féministe de la marque. Ils constateront l’envie d’Audi d’impacter non pas la conduite elle-même, mais toute l’image et tout l’imaginaire autour de la passion de la route.

Le sexisme n’est pas uniquement présent dans le milieu automobile. Et si des marques portées sur la technologie ou les jeux vidéo comme Ubisoft ou Microsoft valorisaient eux aussi les femmes ? Par exemple, des partenariats pourraient être envisagés avec des femmes spécialisées dans ces domaines souvent considérés à tord comme “masculins”, ces dernières dispenseraient des cours de code informatique, ou donneraient des astuces pour finir certains jeux vidéo.

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié