Beauty Workshop, Sephora digitalise ses boutiques

Beauty Workshop, Sephora digitalise ses boutiques

Pour améliorer son expérience en magasin, Sephora crée son Beauty Workshop phygital à San Francisco et va plus loin dans son rôle de conseiller.

Des Beauty Workshop pour un conseil plus poussé et personnalisé

Avec ses Beauty Workshop, Sephora offre aux visiteurs et clients de l’enseigne une multitude de conseils, adaptés aux envies et besoin de tous.

Les traditionnelles bornes de test de maquillages ont en effet été repensées et présentent désormais aux clientes des tutos beauté de youtubeuses, qu’il est possible de reproduire directement en magasin. Une source d’inspiration pour les visiteurs, et la possibilité d’apprendre de nouvelles techniques avant même d’acheter son maquillage. En cas de difficulté, les vendeuses de l’enseigne sont évidemment toujours présentes pour apporter leurs conseils et astuces, en renfort des vidéos proposées.

À ces vidéos viennent s’ajouter d’autres fonctionnalités au Beauty Workshop, telles que le Beauty Board, qui affiche des looks proposés par les clientes du magasin, mais aussi une option de recherche : People Like Me. Cette dernière permet à chacun(e) d’avoir des indications sur les produits adaptés à sa couleur de peau ou à la texture de ses cheveux, ce qui permet d’offrir le conseil le plus personnalisé possible.

Les avantages du digital en magasin

L’implantation de ces Beauty Workshops dans la boutique Sephora de San Francisco propose aux visiteurs de vivre en magasin une expérience unique alliant les avantages du virtuel à ceux du réel. Alors que les consommateurs sont de plus en plus utilisateurs d’internet au cours de leur parcours d’achat, la marque permet à ses clients potentiels de bénéficier de tous les outils et conseils qu’ils ont l’habitude d’utiliser, sans avoir à quitter le magasin.

Cette tentative de suppression de la barrière entre le réel et le virtuel n’est pas une première dans le domaine de la beauté. On se souvient par exemple de l’opération remarquée de L’Oréal, avec son application de réalité augmentée Make Up Genius, qui permettait d’essayer via son smartphone les différents produits de la marque.

Côté mode, c’est Burberry, qui se distingue depuis plusieurs années, avec son flagship connecté de Londres. Là bas, les miroirs connectés proposent aux clients des produits assortis à ceux qu’ils essaient grâce à un dispositif RFID. On pourrait imaginer que la marque aille plus loin dans l’innovation et se lance, elle aussi, dans la réalité augmentée. Elle pourra alors permettre à ses clients de se visualiser directement équipés du sac accordé au manteau qu’ils portent.

À lire sur le même sujet :

Orienter ses clients dans les rayons grâce à la réalité augmentée
Sephora encourage le recyclage

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter du Marketing Utile ? C’est par ici !