10 concepts de Brand Utility liés au sport

10 concepts de brand utility liés au sport

Si en Europe, 65% de la population pratique une activité physique régulière, c’est parce que la santé est l’une des premières préoccupations de notre société. Pour répondre à ce besoin des consommateurs de pratiquer toujours plus et toujours mieux, de nombreuses marques s’engagent à leurs côtés et profitent de ce terrain pour apporter de la valeur.  Après avoir dressé un bilan de notre veille passée, voici les 10 concepts de Brand Utility liés au sport qui nous ont marqué.

N°1 Adidas crée le temple du running

Adidas met des douches et casiers à disposition dans son concept store Adidas Runbase

L’Adidas Runbase, véritable temple du running Tokyoïte propose, en plus de sa boutique, des douches et casiers mis à la disposition des coureurs. Ouvert tout au long de la journée, ce concept store permet donc aux travailleurs de prendre une douche entre leur pause sportive et leur retour au bureau. Un service pratique dans une ville où le running fait partie du quotidien de la population.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Adidas positionne ici son magasin comme un véritable lieu de service publique et met son utilité au profit de tous les Tokyoïtes. Ce concept de brand utility pourrait être décliné dans un domaine autre que le sport et une enseigne comme Maison de la literie pourrait par exemple offrir un service de ce genre. Pour affirmer son image d’expert du “bien dormir” la marque pourrait par exemple surfer sur la tendance émergente des “bars à sieste” et profiter aux travailleurs citadins de venir profiter d’un cadre chaleureux pour se relaxer pendant la pause déjeuner.

Source : adage.com / Photo : Adidas

 

N°2 Puma révolutionne la boîte à chaussures

Puma repense le packaging de ses chaussures pour être utile à tous ses publics

Consciente de l’impact environnemental de ses packaging (cartons de boites de chaussure et sacs plastiques nécessaires à leurs transports), la marque Puma a décidé de révolutionner ces dernier. C’est comme ça qu’est né le Clever Little Bag, ce sac de toile avec une armature en carton amovible, plus économe mais aussi plus durable. Un simple sac, pratique pour le consommateur en plus d’être utile pour la planète…

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Puma s’illustre ici en repensant une composante de son produit pour apporter de la valeur à tous les niveaux qu’il impacte. Les packagings ayant souvent un fort impact sur l’environnement, on pourrait imaginer que des marques de tous les secteurs de la distribution adoptent des démarches de brand utility similaires. C’est le cas par exemple dans le domaine de l’hygiène, avec une marque comme Colgate, qui pour renforcer ses engagements environnementaux, pourrait remplacer le packaging de ses brosses à dents par des étuis de transport écologiques.
Source : Puma / Photo : Puma

 

N°3 Decathlon favorise l’économie collaborative

Decathlon lance sa plateforme de troc de materiel sportif en ligne

En 1986, Decathlon lançait le Trocathlon. Ce célèbre service dispose depuis peu d’un site internet dédié. Les sportifs peuvent y acheter ou y mettre en vente leur matériel d’occasion, et être payés par l’enseigne en bons d’achats de la valeur de leur bien. Decathlon se positionne ainsi comme acteur de l’économie collaborative et de l’antigaspi, tout en créant du lien et en renforçant son positionnement de facilitateur d’accès à la pratique sportive !

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Avec le Trocathlon, Décathlon montre sa compréhension des modes de consommation alternatifs et se positionne comme garant d’un système où le sentiment de sécurité apporté par une grande enseigne peut souvent faire défaut. Ce fonctionnement pourrait être décliné par des enseignes comme Leroy Merlin ou Vertbaudet, dont les produits peuvent avoir une utilisation passagère. Ceux-ci pourraient également faire de la brand utility en permettant à leurs consommateurs de revendre leurs outils ou leur mobilier d’occasion, permettant ainsi à d’autres d’en profiter à prix réduit.
Source : Decathlon

 

N°4 Quechua accompagne les randonneurs

Quechua lance une application pour être utile aux randonneurs sur tous les niveaux.

Avec l’application Quechua Tracking, les randonneurs de France bénéficient d’un ensemble de service pour les accompagner : carte interactive et participative des randonnées, informations détaillées sur les performances de chacun, mais surtout de la possibilité d’envoyer sa position aux secours en cas de problème. Un service parfaitement adapté à tous les adeptes de la randonnée et en phase avec leurs besoins.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Avec cette initiative de brand utility, Quechua invite ses publics à l’aventure tout en mettant en avant l’humain et la sécurité, essentielles en montagne. Le concept pourrait être décliné par des marques positionnées elles aussi sur l’aventure et sur les notions d’extrême comme GoPro ou Jeep par exemple. On pourrait tout à fait imaginer que le constructeur automobile, axé sur la notion de tout terrain, lance également une application dédiée aux escapades en voiture et proposant des fonctions liées à la sécurité des conducteurs.

Source : Marketing Utile / Photo : Kitty Terwolbeck

 

N°5 Nike rassemble les footballers

Nike met la brand utility au service des footballeurs avec son application

Avec Nike Football, la marque numéro 1 de l’équipement sportif décidait tout naturellement l’an dernier d’accompagner les footballers, première communauté sportive au monde. L’application propose avant tout de créer des événements avec ses amis, puisque c’est sans doute dans ce cadre que le sport est le plus pratiqué. Elle propose également des conseils et l’accès aux sélections “Most Wanted” pour un programme ultra sélectif qui prépare les amateurs au football professionnel.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Avec cette application, Nike donne à une communauté existante des outils pour se développer et pour performer. Cette idée de brand utility pourrait donc être déclinée auprès de communautés réunies autour de pratiques très diverses. Elle pourrait par exemple s’inscrire dans la ligne d’une marque comme Tupperware, avec une application dédiée à la cuisine, permettant de faciliter les rencontres tout en donnant des conseils culinaires. Elle pourrait là aussi s’accompagner d’une action événementielle s’inspirant ou s’inscrivant dans un partenariat avec des émissions de défi culinaire en vogue telles que Top Chef ou Master Chef.

 

Source : Marketing Utile / Photo : Nike

 

N°6 Asics encourage les marathoniens

Asics fait de la brand utility et permet aux proches des marathoniens de New York de les encourager grâce aux puces RFID

Avec sa plateforme Support Your Marathoner, Asics créé le lien entre les marathoniens de New York et leurs supporters. Le principe est simple, les internautes peuvent encourager un coureur qui, équipé d’une puce RFID fournie par Asics, verra ces messages d’encouragement sur trois écrans géants le long du parcours. Au delà du “buzz” événementiel, la marque change ici la relation entre coureurs et supporters, en ajoutant au célèbre événement la plu-value de l’interactivité. Elle permet surtout aux proches qui ne peuvent pas être présents pendant l’événement, d’accompagner virtuellement les coureurs.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?
Avec son dispositif, Asics fait de la brand utility en mettant l’humain au coeur de l’événement qu’est le Marathon de New York et en créant du lien social tout en encourageant les sportifs au dépassement. On pourrait tout à fait imaginer que cette pratique soit appliquée à d’autres domaines, comme par exemple à celui des sports nautiques. Une marque comme Tribord pourrait tout à fait mettre en place un dispositif de soutient aux navigateurs de la Route du rhum ou du Vendée globe et permettre aux proches de chaque coureur de les suivre en temps réel grâce à l’utilisation des technologies GPS, et d’échanger avec eux.

Source : Vitro / Photo : Thomas Rousing

 

N°7 Spotify rythme la course des joggers

Spotify adapte ses playlist au rythme de la course de ses utilisateurs

Pour accompagner les sportifs amateurs de musique, Spotify lance dans son application mobile le mode Running. Cette fonctionnalité, en se basant sur les mouvements du téléphone, créé automatiquement des playlists en phase avec le rythme de course de ses utilisateurs. La marque développe ainsi des fonctionnalités adaptées à tous les usages de son application mobile…

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Avec son mode Running, Spotify montre sa bonne compréhension des utilisateurs de sa solution mobile. On pourrait imaginer de nombreuses déclinaisons de cette idée de brand utility utilisant d’autres technologies, particulièrement avec la multiplication des objets connectés. Netflix par exemple, dans sa démarche d’offrir à ses clients les meilleures conditions pour visionner ses programmes, pourrait se connecter à des objets détectant la présence ou non du spectateur devant son écran pour mettre arrêter et reprendre un programme automatiquement au gré de ses allées et venues.
Source : Marketing Utile

 

N°8 Nike fédère la communauté skate-board

Nike propose aux skateurs de progresser et de se challenger via son application

Avec son application Nike SB, la célèbre marque de sport souhaite réunir la communauté des skaters autour de deux valeurs clés : le défi et l’apprentissage. L’application réunit donc tous les amateurs de skate, de l’amateur au professionnel. Elle réunit un ensemble de vidéos permettant à chacun d’apprendre de nouvelles figures, mais aussi une “tricks list” permettant d’évaluer sa progression. Avec ses ludisme et pédagogie, l’application propose d’échanger et de se challenger, réunissant ainsi tous les basiques de la pratique du skate-board.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?
Le skateboard, comme les autres sports extrêmes, se caractérise par son aspect très technique et est de ce fait un terrain propice à la création d’une communauté d’entraide. Au delà du domaine sportif, ce genre de communauté est également très présent dans le domaine des technologies, et l’on pourrait voir ce concept de marque fédératrice décliné par une marque comme Adobe, ou un fabricant d’appareils photos. Canon pourrait en effet mettre en avant l’aspect pointu de ses appareils en proposant aux amateurs de photographie d’échanger et de partager leurs astuces, tout en récompensant leur créativité.


Source : Marketing Utile / Photo : Chris Goldberg

 

N°9 Lolë et Lululemon démocratisent le yoga

Lolë et Lululemon proposent des cours de Yoga dans leurs magasins pour y initier les visiteurs

Pour permettre à chacun de découvrir le Yoga, Lolë et Lululemon, deux marques d’habillement, permettent à chacun de s’essayer gratuitement à la discipline. Pour cela, elles organisent chaque semaine des cours gratuits dans tous leurs magasins, accessibles à tous les visiteurs, qu’ils soient ou non clients. Une excellente façon de s’essayer à la discipline, avant de décider d’investir dans son équipement…

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

Permettre au public de s’essayer à une discipline avant d’y investir semble être le meilleur moyen de s’assurer de la pérennité de la relation avec ses consommateurs. Ce constat est valable dans de nombreux autres domaines, et des marques comme Castorama qui donne des cours de bricolage, l’ont parfaitement compris. Nature et découverte pourrait également proposer régulièrement des ateliers dans ses boutiques, afin de faire découvrir de nouveaux loisirs créatifs aux visiteurs, et de renforcer son positionnement de dénicheur de créateurs. Il pourrait alors s’agir de rencontres avec des créateurs locaux présentant leurs disciplines.
Source : Marketing Utile

 

N°10 Domyos amène le fitness à domicile

Domyos met ses cours de fitness en ligne pour les rendre plus accessibles

Domyos, la marque spécialiste de la remise en forme de Decathlon diffuse gratuitement les cours de son club de fitness sur Internet. Avec le Domyos Live, elle propose quotidiennement d’assister en direct à des séances organisées dans le Domyos Center. La marque répond via ces cours à une problématique évoquée dans ses centres : l’aspect chronophage du déplacement et de la préparation pour assister physiquement aux cours.

 

Quelles marques pourraient s’en inspirer ?

L’idée derrière le principe du Domyos Live est de rendre accessible à tous un service nécessitant originellement des contraintes (temps, proximité avec le centre, etc…). Cette démarche de brand utility pourrait être appliquée par des conférences BtoB qui, en reprenant le concept des MOOC ou des webinar, pourraient diffuser leurs contenus en direct sur internet. Les conférences Ted ou 99U, qui publient déjà des vidéos après leurs événements, adopteraient ce faisant une démarche pertinente avec leur aspect digital et innovant.

Source : Marketing Utile

 

Nous espérons que ce top vous inspirera de futures idées utiles… Restez connectés en attendant le prochain, qui arrivera très vite !