Decathlon lance la première application qui évalue les odeurs de sueur

marketingfool decathlon transpiration

La marque la plus sportive de France décide de tester en interne sa nouvelle application WorkSweatWork, et s’essaie avec elle à l’internet des objets.

Une révolution pour concilier sport et travail

Afin d’accompagner au mieux les sportifs lors de chaque effort, la grande enseigne de distribution de matériel sportif lance sa nouvelle application. Reliée à un bracelet éponge connecté, cette dernière détermine à l’aide de capteurs l’intensité de l’odeur de la transpiration de son utilisateur. Plus besoin, ainsi, de demander l’avis de ses amis avant de se décider à prendre ou non une douche après l’effort.

Avec ce nouveau service, proposé gratuitement à ses clients, la marque franchit un pas dans sa relation avec les consommateurs. Elle rebondit sur un insight particulièrement fort pour la communauté des salariés sportifs : les odeurs corporelles au bureau et plus largement, au quotidien.

On est d’accord, le marketing, c’est quand même mieux quand c’est utile

C’est évidemment notre devise et une idée que Decathlon a assimilé depuis un bon moment. Si cette petite blague vous a laissé perplexe, regardez plutôt ces quelques (VRAIS) exemples de marketing utile menées par la marque :

Decathlon permet aux clients de féliciter ses équipes
Tester avant d’acheter, c’est l’adopter !
Quechua Tracking, l’application des randonneurs connectés
Domyos dématérialise les cours de fitness

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter du Marketing Utile ? C’est par ici !