Des histoires courtes pour ceux qui trouvent le temps long

Mini-histoires-patienter

Depuis le mois d’octobre, la ville de Grenoble et le département de l’Isère ont installé des distributeurs d’histoires courtes dans les lieux où ils peuvent potentiellement attendre.

Améliorer l’expérience d’attente dans les lieux publics

Qui n’a jamais pesté lorsqu’il s’est retrouvé coincé dans une des légendaires files d’attentes des administrations ? Pour limiter les temps d’attente, il est désormais possible de réaliser un certain nombre de procédures en ligne. Mais pour celles où il est encore indispensable de se rendre sur place, la mairie de Grenoble et le département de l’Isère ont installé des distributeurs plutôt originaux. En effet, ces derniers distribuent des histoires courtes pour offrir un moment de distraction. Conçus en collaboration avec le site communautaire Short Edition, ils sont disposés dans tous les lieux où les citoyens sont susceptibles d’attendre : mairie, maisons de quartier, office du tourisme, arrêt de bus… Ces distributeurs d’histoires courtes prennent la forme de bornes dotés de trois boutons qui permettent de choisir le temps que l’utilisateur veut consacrer à la lecture : une, trois ou cinq minutes. Après avoir cliqué, l’utilisateur se voit remettre un papier format ticket de caisse sur lequel est imprimée une histoire. Il peut alors profiter d’un poème, d’une mini-BD ou encore d’une courte fiction.

histoire-attendre-administration

Diffuser les écrits d’auteurs de talent

En jouant le rôle d’alternative au smartphone, ces distributeurs proposent aussi d’offrir un moment d’évasion et de culture à toute personne qui se voit obligée d’attendre. Chacune des histoires courtes partagées gratuitement via ces bornes sont issues de la plateforme communautaire Short Edition. Cette dernière s’est en effet donnée la mission de réunir les auteurs d’histoires courtes en recherche de publication. Mini bandes dessinées, poèmes et courtes nouvelles sont ainsi partagées sur le site. De la même façon que dans l’édition de livres, les auteurs sont rémunérés pour leur travaux sur la base d’un pourcentage de 10% des recettes brutes hors taxes. Une manière intelligente pour valoriser le travail d’auteurs et rendre la culture accessible au plus grand nombre.

Short-edition-mini-histoires

Cette idée pourrait très facilement être diffusée dans tous les lieux où l’attente peut ternir l’expérience utilisateur. C’est notamment le cas d’un parc d’attraction suédois, qui propose un jeu smartphone à ses clients qui leur permet de gagner un coupe-file. Dans la même tendance, la SNCF proposait d’offrir des livres à ses usagers dans le cadre de la 16ème édition du Prix SNCF du polar.  

 

Découvrez nos autres articles sur ce thème :

Source : Les Clés de Demain – Le Monde

One Comment

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié