La poésie dans le métro : La RATP célèbre les poètes

poesie-metro-paris-culture

À l’occasion du 18ème Printemps des poètes, qui se déroule cette année du 5 au 20 mars, la RATP propose des annonces sonores qui déclament des poèmes aux usagers du service.

Un regard neuf sur la poésie

Aaah la poésie. Inspirante et enivrante pour certains, elle peut aussi déclencher de l’urticaire chez ceux qui ont vécu un mauvais quart d’heure lors des traditionnelles récitations de poèmes à l’école. Aussi, pour faire évoluer la perception des Français et valoriser la culture, le Printemps des poètes se déroule chaque année afin de célébrer la poésie partout en France. Partenaire de cet événement depuis sa création en 1999, la RATP propose régulièrement d’afficher des vers dans les encarts publicitaires situés à l’intérieur des métros parisiens. Pour la seconde année consécutive, le groupe propose d’offrir une expérience sonore poétique à ses voyageurs. Comment ? Tout simplement en diffusant des poèmes lus à voix haute sur les haut-parleurs présents dans plusieurs stations de métro du réseau. Souvent assimilée aux poètes classiques étudiés durant la scolarité, la poésie contemporaine est souvent méconnue du grand public. Aussi, le Printemps des poètes vise justement à faire découvrir les plumes d’aujourd’hui. En effet, cette opération s’accompagne d’un concours : le Grand Prix de poésie, qui permet aux aspirants poètes de soumettre leurs créations à l’avis d’un jury présidé par Zabou Breitman. 12 lauréats auront alors la chance de recevoir des cadeaux, et surtout de voir leur poème affiché sur les quais et les rames du métro parisien durant l’été.

diffuser-culture-poesie-metro-paris

La poésie là où on ne l’attend pas

Et si les Français ne vont pas à la poésie, alors c’est la poésie qui viendra à eux ! Cette initiative de la RATP vise à surprendre les usagers des transports en commun en ajoutant une touche de nouveauté à leur routine quotidienne. Et qui sait si, parmi les 1,5 million de voyageurs, il n’y en aura pas quelques uns qui s’émerveilleront des vers qui ont enchanté leur matinée. Alors que les Français se désintéressent peu à peu de la lecture, imaginer des nouveaux canaux de diffusion de la culture permet de porter un regard neuf sur un art souvent perçu comme dépassé. Il s’agit aussi d’adapter un art classique à notre époque pour le rendre plus accessible, notamment pour le public jeune. D’ailleurs, la poésie semble ne pas complètement désintéresser les Français. Une étude menée par l’IPSOS et le CNIL en 2015 révèle en effet que près de 19% des Français déclarent avoir lu un livre de poésie au cours des 12 derniers mois. Il serait alors intéressant de réaliser une petite enquête auprès des usagers de la RATP afin de savoir ce qu’ils ont pensé de l’opération et si cela leur a donné envie de découvrir d’autres œuvres. 

poeme-metro-paris-culture

On pourrait facilement imaginer que d’autres disciplines artistiques soient remises au goût du jour afin de séduire un public plus jeune. D’ailleurs, il serait même possible de créer une expérience en réalité augmentée, permettant de faire apparaître les illustres poètes dans un décor contemporain. Ainsi, les passants pourraient les écouter en train de réciter leurs vers dans les des endroits symboliques ou atypiques de la capitale.  

Cette Little Uzful Idea a été proposée par Yannis

À lire sur le même sujet :

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter du Marketing Utile ? C’est par ici !

One Comment

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié