Layover with a local de KLM : visiter Amsterdam entre deux vols

Layover with a local - KLM

L’aéroport Roissy-CDG avait imaginé des bornes d’arcades pour faire patienter ses voyageurs, c’est désormais au tour de KLM de prendre soin des voyageurs avec Layover with a local. La compagnie sort les grands moyens et offre une petite visite d’Amsterdam aux globe-trotters transitant par l’aéroport de Schiphol !

Layover with a local : Visiter deux villes pour le prix d’une

Lire un magazine, faire un petit somme, se ronger les ongles, observer les gens… Il faut parfois faire preuve d’imagination pour s’occuper entre deux avions à l’aéroport. Pour faciliter ce moment, la compagnie néerlandaise KLM propose à tous les voyageurs de découvrir Amsterdam plutôt que de tourner en rond dans l’aéroport ! En effet, pour toute correspondance de plus de 6 heures dans l’aéroport de Schiphol, le groupe propose à ses clients de les mettre en contact avec un habitant local qui va leur faire découvrir celle que l’on appelle “la Venise du Nord” ! Dénommée “Layover with a local”, ce dispositif invite les 55 millions de passagers qui transitent par l’aéroport de la ville à s’inscrire sur le site de l’opération.

Layover with a local - KLM

Créer des rencontres inattendues

Pensé dans une logique “mobile first”, ce dispositif offre au voyageur son billet de train pour se rendre au centre ville, où un habitant l’attend. Ce dernier joue alors le rôle de guide pour montrer ses endroits préférés de la capitale hollandaise. Peu importe où ces deux nouveaux acolytes se rendent, la compagnie promet de leur offrir la première tournée. Jolie attention qui devrait briser rapidement la glace entre ces deux individus qui ne se connaissent pas ! On regrette cependant que cette offre ne s’applique que pour les voyageurs arrivant des États-Unis, du Canada et de l’Italie.

Fidéliser les globe-trotters

Cette opération, qui dure du 22 mars au 31 mai, constitue un excellent moyen pour KLM de séduire les voyageurs qui transitent par la ville d’Amsterdam. Observant l’ennui que subissent ces derniers lorsqu’une correspondance entre deux vols est très espacée, cette idée permet d’optimiser ce temps d’attente pour continuer à découvrir de nouveaux lieux et faire des rencontres. Elle s’inspire aussi de la tendance des guides locaux, qui permettent aux touristes de visiter une ville accompagnés d’un habitant. Personnalisés et atypiques, ces tours ont vocation à permettre aux voyageurs de sentiers battus. Le groupe témoigne ainsi sa bonne compréhension de ses utilisateurs et collecte ainsi des informations sur cette cible, ce qui lui permettra de personnaliser ses futures offres.

Source  : KLM

À lire sur le même sujet :

One Comment

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié