Pourquoi les marques doivent donner plus pour recevoir ?

La générosité des marques, une question de survie ?

La générosité, n’est pas seulement une qualité humaine, c’est aussi une philosophie qui peut être adoptée par des marques. En général, on trouve deux types de marques : celles qui vont au-delà de ce que l’on peut attendre d’elles afin de jouer un rôle dans la vie des consommateurs, et celles qui se contentent d’un comportement descendant et n’ont qu’une approche purement marketing. Sauf qu’aujourd’hui elles n’ont (presque) plus le choix car les consommateurs attendent qu’on leur renvoie l’ascenseur : la générosité doit transparaître dans l’état d’esprit d’une marque et ses prises de parole, mais doit surtout faire l’objet d’actions concrètes.

De l’importance du temps consacré et d’être attentionné

Dans un contexte souvent très concurrentiel, la marque doit investir du temps et de l’argent pour sortir du lot et faire en sorte que ses clients se sentent uniques. De petits gestes comme le Wi-Fi gratuit peuvent tout changer et améliorer subitement l’expérience des consommateurs. Certaines marques investissent dans des actions généreuses à plus grande envergure comme Dulux et sa campagne “Let’s Colour”, qui a coloré les rues du monde entier.

La marque qui offre un petit plus à ses clients et qui se montre généreuse envers eux les rendra encore plus satisfaits et créera plus facilement le lien qui va permettre de les fidéliser et de faire d’elle une « love brand ». Bel exemple de générosité, Google a consacré du temps et de l’énergie pour offrir à 17 musées sa célèbre fonction Street View, afin que les internautes puissent se balader dans les allées et apprécier les immenses collections qui y sont présentées.

Le cas IKEA

Le géant suédois fait partie des bons élèves en termes d’attitude écologique et multiplie les actions allant dans ce sens depuis de nombreuses années. Avec sa campagne “Clean Attitude”, la marque a judicieusement montré comment réutiliser des emballages, jetés en temps “normal”. Les consommateurs, qui étaient habitués à monter eux-mêmes leurs meubles, ont été invités à en faire de même avec les emballages afin de les réutiliser pour en faire de nouveaux objets. IKEA a également lancé un concours dont le but était de soumettre des idées de produits à base de carton, les meilleures étant mises en oeuvre. Avec cette initiative à l’aspect collaboratif, IKEA n’évoque pas simplement la dimension durable mais elle la prouve concrètement, et ce sans avoir à utiliser de nouveaux composants. La marque est parvenue à montrer ses références en matière écologique sans dépenser d’argent, avec le sentiment en plus que l’enseigne et non seulement généreuse mais aussi soucieuse de l’environnement qui l’entoure.

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié