Nestlé : un « jeu à boire » pour lutter contre l’ obésité

Nestlé, un jeu a boire pour lutter contre l' obésité

L’ obésité des enfants est un réel problème au Mexique. En parallèle, boire de l’eau aide à éliminer et perdre du poids. Comment inciter les enfants à boire de l’eau ? La marque Nestlé a imaginé un jeu afin de les y encourager en s’amusant.

Un problème d’utilité publique au Mexique

Au Mexique, l’ obésité est un problème publique. Le surpoids concerne 70% des adultes, et 30% des enfants. Récemment, le gouvernement mexicain a accusé les marques Coca-Cola et Nestlé de participer au surpoids des enfants, les menaçant d’une amende. La campagne de Nestlé est probablement une réponse à cette accusation, une manière de faire jouer sa responsabilité en tant que marque omniprésente dans l’alimentation des enfants.

Comment inciter les enfants à boire de l’eau ? Par le jeu.

Selon certaines études, boire beaucoup (d’eau !) permettrait d’aider à éliminer et à perdre du poids. De ce fait, la marque, en collaboration avec Ogilvy & Mather Paris, a décidé de créer un jeu simple à destination des enfants afin de les inciter à boire davantage.

NESTLÉ / United for Healthier kids -Who’s in the water from Nicolas Buisson on Vimeo.

Le principe est simple : des cartes représentant des animaux sont à placer dans le double-fond d’un verre. Lorsque l’enfant va boire, les autres enfants vont pouvoir voir le dessin et devront lui mimer l’animal présent sur la carte pour qu’il le devine. Un concept amusant afin de rendre ludique la consommation d’eau.

Une marque concernée par la problématique de surpoids

Cette campagne de Nestlé s’inscrit dans la continuité de son programme “Healthy Kids”, déjà présent dans 74 pays. Le programme, basé sur l’enseignement et des partenariats avec des collectivités locales, lutte contre la malnutrition et l’ obésité chez les enfants. C’est également une campagne amusante pour les enfants, toujours partants pour tester de nouveaux jeux ; et pour les parents toujours heureux de trouver des astuces pour faire boire plus d’eau ou mieux faire manger leurs enfants.

Mais les enfants se lassent rapidement de leurs jeux, et une prolongation de cette campagne pourra être proposée par la marque afin que son public y trouve toujours un intérêt. De nouvelles cartes, de nouveaux défis par exemple ?

En parallèle, il est connu que les enfants ont des difficultés à manger leurs légumes. Des marques comme Picard ou Bonduelle pourraient proposer des jeux qui, sur le même principe que Nestlé, les inciteraient à manger des légumes tout en s’amusant. Pourquoi ne pas proposer aux tout petits une fourchette qui, à chaque bouchée, produiraient un bruit amusant et encourageant ?

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, Votre email ne sera pas publié