Offrir une réduction aux clients qui désactivent leurs smartphones

Jawdat Ibrahim restaurateur Jérusalem

Jawdat Ibrahim est restaurateur prêt de Jérusalem. Il a trouvé une petite idée bien utile pour inciter ses clients à éteindre leur smartphone lors du repas. L’objectif est de les aider à réellement profiter de ce moment en conversant avec leurs amis et en prenant le temps d’apprécier leurs plats à table. Explications.

Les conversations au repas sont devenues de plus en plus rares dans une société obnubilée par le smartphone mobile. Et avec l’avènement du web mobile, les choses ne sont pas prêtes de s’arranger, à tel point que de nombreuses personnes s’obligent (hum) à utiliser le temps des repas pour répondre aux multiples notifications de leur smartphone.

L’avi de Jawdat Ibrahim : « La technologie est une très bonne chose. Mais au moment où vous mangez, tout particulièrement quand vous êtes avec votre famille et vos amis, il vous suffit d’attendre une demi-heure pour profiter de la nourriture et profiter de leur compagnie plutôt que de vous isoler avec votre smartphone… et de manger froid. Beaucoup de gens s’assoient et ils ne profitent même pas de leur repas ! »

Abu Ghosh

 

 

 

 

 

 

 

La petite idée utile ?

Ibrahim offre 50% de réduction sur l’addition à tous ceux qui éteignent complètement leur portable en mangeant. Un coût pour la société, mais une publicité très positive : « J’ai beaucoup de nouveaux clients, des gens viennent de Jérusalem, de Tel Aviv chez moi, et ils ont tous une chose en commun : un smartphone un peu trop présent pendant les heures de repas« .

Une très grosse promotion que le restaurateur peut se permettre grâce à ses épargnes gagner à une loterie en Illinois en 1993, mais voir cette pratique se démocratiser dans tous les restaurants (même avec seulement 10% de réduction) serait bien agréable et utile !

Mais pourquoi pas également dans les cantines des entreprises ? Même si les entreprises poussent souvent leurs employés à être joignable à chaque instant, une vraie pause leur permettra d’être plus productif le reste de la journée…. il n’en sera que plus performant l’après-midi si on le laisse rire ou parler sérieusement de ses dossiers avec ses collègues.

Démocratiser cette pratique dans les collèges et les lycées juste au moment du repas pourrait permettre aux plus jeunes de savoir vivre sans techno à la main tout en réduisant les frais de leurs parents.

L’hygiène à table, c’est se que l’on trouve dans nos plats… mais l’hygiène mentale n’est  également  pas à négliger 😉

Sources sur ladn et Haaretz.com